Christiane Muller

Christiane, une réelle inspiration de l'intelligence émotionnelle, une femme moderne, de son époque et de son temps…

Christiane grandit à Genève, en Suisse, dans un milieu aisé et simple à la fois. Ses parents sont épiciers sur la rue de Lausanne. Elle vit donc les premières années de son enfance et de son adolescence dans le service, le travail quotidien et la dévotion. Elle aide ses parents le matin et le soir, tout en poursuivant ses études scolaires. Elle est également élevée par sa grande tante qui change sa vie complètement à la suite du suicide de son mari. Très jeune, Christiane s’identifie à la recherche de compassion et d’humanisme de cette tante qui, après un accident, est amputée d’une jambe. Cependant, par sa bonté, elle aide les missionnaires et finance leurs œuvres et Christiane la suit, s’inspirant de sa présence et de ses actions concrètes pour aider autrui.

Après avoir élevé seule son fils suite à la séparation d'avec son premier mari, Christiane fait une carrière dans le milieu bancaire à Genève. Étant courtière référencée pour la bourse de New York, elle devient par la suite Manager des Ressources humaines dans une banque en Suisse. Elle a également été l’adjointe du président d’une banque américaine basée à Genève et a occupé des postes prestigieux auprès des hommes les plus riches d’Europe. Sa carrière se dessinait à merveille, au cœur de l’abondance matérielle. Tout était là, à sa disposition, suivant un parcours logique au sens que la société le perçoit.

Cependant, la Christiane intérieure se dévoile lors d’un voyage en Inde, il y a 25 ans. Ce voyage la plonge au cœur de nombreuses réflexions et remises en question de ses valeurs, de sa vie et de ses réalisations. Elle commence à se questionner sur le sens véritable de l’existence et s’intéresse à diverses formations dans le domaine du développement personnel. Elle devient diplômée dans différentes techniques de cheminement personnel et intègre l'aide humanitaire dans sa vie quotidienne. Elle est probablement la première personne qui a donné des soins énergétiques dans le cadre des structures bancaires. Ses patrons la laisse faire sachant que son rayonnement ne pouvait qu’être bénéfique pour le personnel et les employés. Simultanément, elle se consacre à l’accompagnement de personnes en phase terminale.

Évidemment, dans la mesure où l'on avance dans son cheminement et développe les facultés intérieures, on cherche à aller plus loin afin de devenir une meilleure personne. En aidant les autres, Christiane s’ouvre et découvre la force et le potentiel de l'intelligence émotionnelle (EQ), des rêves, des signes & symboles. En 1992, elle quitte volontairement son milieu aisé et sa carrière prometteuse et commence à donner des ateliers pour les personnes sans emploi, les adolescents et les personnes âgées, les aidant à comprendre le sens de leur existence et des épreuves qui se présentent en cours de route. Ces expériences la change profondément et le monde matériel occupe désormais une place beaucoup moins importante dans sa vie.

En 1994, elle déménage au Canada et approfondie sa capacité de rêver et de comprendre le langage symbolique en rencontrant celui qui deviendra son époux, Kaya. La similitude de leurs destinées est surprenante. Lui aussi venait d’un milieu d’abondance et avait tout quitté dans le but de trouver des réponses à ses questions existentielles. Tous les deux, ils avaient travaillé sur eux-mêmes, se préparant ainsi à suivre leur destin commun.

En 1996, la première conférence de Christiane Muller est organisée dans le sous-sol de sa maison à Saint-Sauveur-des-Monts dans les Laurentides, au Canada (Québec). Cinq à six personnes entendent pour la première fois cette dame aux cheveux blancs partageant ses expériences sur l'intelligence émotionnelle, sur ses faiblesses et ses changements. Tous s’en trouvent touchés. Sa grande force, son beau charisme, son souhait profond et sincère d'aider autrui font que de bouche à oreille la nouvelle se répand rapidement et de nombreuses demandes arrivent de partout à travers le Québec. Deux ans plus tard, elle et son époux donnent des conférences dans plus de 35 villes au Canada francophone ainsi que des conférences en anglais dans la région de New York. En 2002, en Europe, la Suisse, la France, puis la Belgique, accueillent leurs conférences dans plus de 60 à 90 villes, et ce, durant de nombreuses années.

Au fil des années, le couple a écrit de nombreux livres, dont plusieurs bestsellers, qui sont traduits dans plusieurs langues (déjà disponibles en français, anglais, allemand, vietnamien, et en préparation en hindi, espagnol, italien, roumain et portugais) et diffusés dans plus de 43 pays à travers le monde. Il voyage régulièrement en Amérique, Europe, Asie et Afrique afin de diffuser cet enseignement. 

En 2014, Kaya et Christiane ont commencé le premier cycle de la formation sur l’Interprétation des Rêves, Signes et Symboles (IRSS). Les cours sont donnés en langue française au Canada et en Europe. Un des objectifs de cette Formation est de former des médecins, psychiatres, psychologues, thérapeutes, personnels medical et soignants, enseignants, gens d'affaires ou retraités, etc. qui exerceront leur profession ou pourront aider avec une conscience multidimensionnelle via la connaissance du Langage symbolique et la compréhension de l'intelligence émotionnelle. À partir de 2016, la Formation IRSS sera également offerte en anglais en Inde et débutera en février 2017 au Vietnam. De plus, le couple offre gratuitement le Programme Scolaire Angelica à plus de 15'000 élèves dans plusieurs villes de l’Inde et le Programme prévoit rejoindre plus de 100,000 étudiants en sept. 2017. D'autres écoles rejoignent continuellement ce Programme scolaire unique et fascinant qui inspire la jeunesse à comprendre l'importance de l'intelligence émotionnelle ainsi que les connaissances physiques et métaphysiques. 

Christiane et son époux Kaya sont fondateurs du Centre d'Enseignement & de Recherche ainsi que de la Maison d’Édition Univers/Cité Mikael (UCM) qui est désormais établie au Canada, France, Suisse, Belgique, Allemagne, USA, Inde et Vietnam. Ils ont aussi co-fondé, la Clinique de soins thérapeutiques Angelica Pratica avec le Dr. François Bouchard et son épouse Denise Fredette qui accueillent des centaines de patients par année. Ils travaillent au quotidien avec leur fille Kasara et son conjoint Anthony Di Benedetto qui oeuvrent eux aussi au développement de UCM dans le monde.

UCM, une École qui grandit de jours en jours... désormais, des centaines de milliers d’étudiants suivent cet enseignement partout dans le monde…