Florence Favre-de-Thierrens

  • Banniere Assistante Professeure UCM Florence Favre-de-Thierrens

Née en Suisse de parents dévoués pour construire leur famille avec des valeurs et une sécurité matérielle, Florence est une enfant joyeuse, souriante, indépendante qui pose des questions et aime apprendre. Aussi longtemps qu’elle s’en souvienne, elle a toujours rêvé. Elevée dans la tradition catholique, la phrase « l’on récolte ce que l’on sème » fait écho dans sa conscience. Elle s’est toujours demandée « pourquoi est-on sur Terre et qu’a-t-on à y faire ». Sa sensibilité et la difficulté à gérer ses émotions font qu’elle développe un comportement caméléon pour répondre aux attentes de l’autre afin d’être acceptée et aimée.

A son adolescence, elle vit de grands bouleversements émotionnels, des états intérieurs dépressifs et cherche des réponses dans le monde de l’action. Elle aime apprendre les langues, s’intéresse aux autres cultures, voyage en Europe et se tourne vers des études de commerce. Elle y découvre un intérêt pour les chiffres, la comptabilité et entreprend des études en emploi. A la fin de ses études, bien qu’ayant un poste auquel elle aspirait, elle ressent des vides, a des insomnies, se questionne et cherche un sens à sa vie. Elle n’a plus le choix et apprend à respirer, écouter son corps, méditer. Cette remise en question l’amène à s’engager pendant un an dans une mission humanitaire en Afrique. Avant son départ, elle rencontre l’homme qu’elle épouse à son retour. Deux enfants naissent de cette union.

Quelques années plus tard, elle se sépare, les questionnements sont intenses, les enfants sont souvent malades. Elle entreprend une formation en naturopathie afin de comprendre et soigner la maladie à la cause. Une étudiante lui parle d’une conférence sur l’Angéologie traditionnelle, elle découvre les livres bleus, l’enseignement, le langage symbolique, l’autonomie spirituelle et trouve enfin des réponses à ses questions. Elle a une grande soif d’apprendre et commence un véritable cheminement initiatique en analysant ses rêves, faisant la pratique récitatoire avec les énergies angéliques et les exercices de l’Angelica Yoga. Elle assiste aux conférences, aux stages et s’implique comme bénévole dans différents projets de l’association sans but lucratif UCM, puis comme secrétaire-trésorière en Suisse pendant quelques années. En 2010, guidée par les rêves et les signes, elle rencontre son futur mari dans un stage d’été UCM qui l’amène à former le couple spirituel et la famille auxquels elle a toujours aspiré.

Elle commence alors une nouvelle étape de vie en cheminant main dans la main avec son époux pour construire une famille recomposée avec ses deux enfants et leur fille. Ensemble, ils ont à cœur de faire grandir leur famille en mariant l’esprit et la matière grâce à la connaissance des symboles, du plus et du moins, l’étude des rêves en partageant leur philosophie que le véritable sens de la vie sur Terre est de devenir une meilleure personne…

Ils s’inscrivent à la formation IRSS en 2013. Cette formation est un tremplin d’évolution pour son âme de par sa capacité à approfondir le langage symbolique et la connaissance de soi ; elle découvre une nouvelle capacité d’écoute et la relation d’aide dans son travail d’assistante à la révision des journaux de rêve et d’accompagnement thérapeute-patient dans le cadre du travail de mémoire de licence. Elle est touchée par l’altruisme et le fait qu’en aidant l’autre, elle s’aide elle-même…

Tout en continuant son travail intérieur qui est à l’infini, Florence a à cœur de partager ses connaissances et son expérience, de redonner ce qu’elle a reçu, afin d’aider en toute simplicité ceux qui le souhaitent à développer une véritable autonomie spirituelle avec la compréhension du langage symbolique…