Depuis aussi longtemps qu’il se souvienne, le vécu de Thibaut fût toujours teinté de questionnements sur le sens de la vie... de sa vie. Durant son enfance, ces interrogations étaient amplifiées par son hypersensibilité qui l'amenait à percevoir tant de choses autour lui et en lui... Ne sachant comprendre ces réalités qui défilaient constamment devant lui, il essayait au mieux d'attirer l'attention de ses parents de différentes manières, souvent en s'agitant, en faisant le "clown" et en étant turbulent, croyant qu'ils allaient enfin pouvoir l'éclairer... l'aider... 

Thibaut est né dans une famille dans laquelle l’abondance était présente à bien des plans, mais la matière était trop souvent à la première place. Cela lui faisait vivre de profonds décalages car l'accès aux multidimensions était constant dans son esprit et la matière pour lui n'était qu'une des réalités qu’il percevait... il se sentait incompris... errant et comme "vide" à l’intérieur. C'est à l’adolescence qu’il a vécu une des périodes les plus difficiles de sa vie. Tout s'amplifiait davantage et il souhaitait tant comprendre ce qu’il ressentait. Sa sensibilité, ses manques, ses besoins de reconnaissance et ses décalages l'ont conduit à essayer de trouver une porte de sortie : les sports extrêmes. Même si via cette activité il arrivait temporairement à "calmer ses sens", son âme elle continuait toujours à chercher les réponses à son mal être.

L’orientation vers le métier d’ostéopathe fut décisive dans son parcours... Par le toucher conscient et l'étude approfondie de la mécanique du corps, son âme cherchait à comprendre cette sensibilité l'habitant depuis l'enfance. Durant ses études et lors de sa pratique en cabinet, il a conscientisé l’importance d’avoir une intention juste, qualitative durant les soins, où l’ego n’est plus présent… Or, avant d’arriver à ce canal de grande conscientisation et recherche de pureté dans son art thérapeutique, il a du d’abord apprendre à mieux se connaitre, à bien se nettoyer, se purifier. Cela le fit entrer très profondément dans un cheminement initiatique via la pratique de l’Angelica yoga et l’Angelica mantra.

Maintenant, grâce à l’étude approfondie de ses rêves et du langage symbolique et par la Formation IRSS qu’il l’a propulsé dans une autre étape d’évolution sur tous les plans, il a pu reprogrammer progressivement sa conscience et intégrer dans l’ensemble de ses cellules l’importance du développement des qualités et des vertus et du langage symbolique. Par cette application intérieure de la Connaissance métaphysique, il a enfin compris ce qu’il vivait à l’intérieur depuis toujours.  

La recodification de sa propre conscience et son approfondissement continuel lui permet aujourd’hui de pouvoir apprécier encore plus profondément les autres et d’aider les étudiants de la Formation IRSS, en tant qu’assistant professeur, à retrouver ces mêmes trésors qui aujourd’hui ont donné un sens à sa vie. Avec son épouse Claire, tous les deux ensemble grandissent désormais au coeur de la connaissance et des multidimensions de la vie. Ils sont heureux d’inspirer via leur participation avec Kaya et Christiane Muller, le Dr François Bouchard et Denise Fredette au développement du Centre d’Enseignement et de Recherche Univers/Cité Mikaël via de nombreux projets dont les vidéos Angelica yoga.